Articles

Les Bains de Paris, un lieu hybride et inventif qui fait la différence.

Plus sage en 2016 mais plus chic qu’en 1980, l’établissement « les Bains », Paris III est aujourd’hui un hôtel smart et peu conventionnel.

Après deux ans de travaux et une dizaine de millions d’euros investis, c’est maintenant un hôtel cinq étoiles qui occupe tout l’immeuble du 7, rue du Bourg-l’Abbé. Spacieux et conceptuels, les appartements des bains sont tous dotés d’une personnalité singulière. Tout comme les plus grands palaces, les bains proposent une suite Penthouse de 310 m².

L’hôtel présente également aux clients de l’hôtel, un salon chinois, où chacun peut se servir librement et se prendre pour un bar tender l’espace d’une soirée et cache même un salon secret desservi par son propre ascenseur.

Les bains c’est aussi une néo-brasserie, un club de concerts, qui accueille régulièrement des expositions pointues, une résidence d’artistes et les Bains sont devenus spa.

Refaire et parfaire les bains douches version 2015

Ce qui fait que l’atmosphère du lieu est si particulière c’est parce que les bains douches ont été pensés par Vincent Bastie et décorés par l’équipe des ateliers Lucien Tourtoulou. Ces artistes ont durant des mois pensé cette déco kitch et scandinave 100% 80’s.

Un lieu à la pointe des dernières tendances

Toutes les chambres sont uniques car elles sont subtilement décorées avec des enduits CMP de différentes couleurs (acronyme de chaux, marbre et pierre) et proposent aux clients un système son Marshall. Selon l’humeur, le client peut jouer avec la luminosité de la pièce et se détendre comme bon lui semble.

Les dessus de lit sont en velour côtelé, les têtes de lit en marbre blanc, bois précieux et patines brutes…

Les bains, devenu spa et piscine, sont habillés de faïence craquelée blanche et bleu givré ;

Le restaurant ose quant à lui se parer d’une peinture rouge vinyle, glossy.

La cage d’escalier et les couloirs de la boite de nuit sont en toile de lin patinée, effet « suintement de pétrole ».

Grâce à ces nombreux détails, « Les Bains » jouent aujourd’hui dans la même cour que les plus beaux hôtels de Paris. Loin des usages classiques du haut luxe hôtelier les Bains douche font la différence et ont de quoi séduire les clients les plus exigeants de la capitale. 

Le prestigieux refuge de Courchevel

 

Il n’y a plus de doutes. L’hiver s’est définitivement installé en France. Les premiers flocons de neige sont tombés, les écharpes sont enfilées et de nos plus beaux manteaux nous nous sommes équipés. La saison d’hiver a bel et bien commencé.

 

Rendez-vous dans la première Maison Cheval Blanc de Courchevel, situé au cœur des Alpes Françaises, autrement appelé le “Saint-Tropez des neiges”. Perché à 1 850m d’altitude, ce refuge d’exception fait partie du célèbre cercle exclusif des Palaces Français. Cette maison chaleureuse et intimiste accueille 37 chambres et suites spacieuses au sein du prestigieux Jardin Alpin et offrent un accès direct au plus vaste domaine skiable au monde : Le Domaine des 3 Vallées.

Dans cet esprit intime, élégant et ultra-contemporain, les clients y viennent pour se retrouver et s’abandonner le temps d’un week-end ou d’une semaine.

Au programme, des heures et des heures à se faire chouchouter dans le spa Cheval Blanc, proposant également des soins et des massages signés Guerlain. C’est un univers où il est bon de venir se délasser et se ressourcer au cœur de l’hiver, idéal pour laisser ses pensées vagabonder lorsque la neige tombe à gros flocons ou que le soleil caresse les cimes du domaine. Conçu pour proposer des soins toujours plus pointus et efficaces, il intègre chaque saison des protocoles innovants créés sur mesure pour les séjours en altitude.

Une fois relaxés, les clients peuvent profiter du 1947, fameux restaurant récompensé 2 étoiles au Guide Michelin et coordonné par le Chef Yannick Alléno. S’en suit une virée au White Bar et son chaleureux fumoir, ouvert tout au long de la journée. Détendu le jour et pétillant le soir, il propose une carte montagnarde simple et gourmande.

 

Une déclinaison des Maisons signés LVMH
Suite à l’ouverture des portes du Cheval Blanc à Courchevel en 2006, mais surtout suite à son succès, le groupe LVMH Hôtel Management a pris la décision de dupliquer le concept à Randheli situé aux Maldives (2013), mais également à Saint-Barth dans les Caraïbes (2014). Par ailleurs, de futurs projets sont en cours, notamment pour l’ouverture d’un Cheval Blanc à Oman et à Paris à la Samaritaine.

 

Camille Declercq