Articles

Bucherer, le concept store suisse haut de gamme dans l’horlogerie et la bijouterie

Vendredi 27 Novembre 2015, 16h20.
Rendez-vous à deux pas de la place Vendôme.

L’hiver s’est définitivement installé. Les Champs-Elysées se sont ornés de leurs plus belles décorations de Noël afin d’accueillir touristes et parisiens, les vitrines s’animent dans tous les sens, et les bûches de fin d’année se glissent sur nos tables. Non, aujourd’hui, les bûches ne seront malheureusement pas mon sujet principal mais presque, Bucherer.

Installé au coeur de Paris depuis 2 ans, le concept store suisse Bucherer s’est gardé une place de luxe entre le Boulevard des Capucines et l’angle de la rue Scribe. Fondée en 1888, l’entreprise familiale (dirigée aujourd’hui par Jörg G. Bucherer) est connue en qualité de commerce spécialisé offrant des montres de marques haut de gamme ainsi que pour sa large palette exclusive de bijoux. Avec plus de 125 ans d’ancienneté, le groupe compte aujourd’hui dix-sept bijouteries Bucherer en Suisse et à Berlin, la Bijouterie Kurz SA, la Swiss Lion AG, le groupe de bijouterie Haban à Vienne, une boutique Chopard à Lugano, un Swatch-Store à Zurich ainsi que son propre atelier d’horlogerie, la Bucherer Montres SA.

Ce dernier leur permet de produire avec succès sa propre marque de montres appelée « Carl F. Bucherer » et jouit d’une excellente réputation au niveau mondial en tant qu’entreprise assurant le design et la fabrication de bijoux innovateurs créés dans ses propres ateliers. Parmi ses créations connaissant le plus grand succès, citons par exemple la bague tournante Dizzler® originale et enjouée.

Depuis Mai 2015, le magasin accueille neuf nouvelles identités afin de rehausser le nombre de marques proposées dont Hamilton, Bell&Ross, Poiray, Frédéric Constant qui se rajoutent aux grands noms tels que Rolex, Chopard, Jaeger-LeCoultre, Piaget, Audemars Piguet.

HausBucherer-Luzern-CH_mini

Aujourd’hui, le groupe Bucherer réalise un chiffre d’affaires annuel moyen de 450 millions de francs suisses environ, ce qui lui permet de se placer au titre de leader suisse dans le commerce de détail de l’horlogerie et de la bijouterie. Plus précisément, Bucherer SA réalise 70% de son chiffre d’affaires dans le domaine de l’horlogerie et environ un quart dans le secteur des bijoux. Quant au reste, il correspond à la vente de cadeaux et des accessoires.

Ainsi, Bucherer consolide sa position de fournisseurs multi-brand de pointe en Europe, principalement dans le segment haut de gamme de l’horlogerie et de la bijouterie.

PS  : Le réveillon arrive à grands pas. Plus qu’un mois avant de passer cette merveilleuse fête de fin d’année en famille, si vous manquez d’idées, je vous conseille vivement d’aller faire un tour dans le temple de la montre, ne serait-ce que pour y flâner.

A bon entendeur …

 

BUCHERER HAMBURG

Chanel Storytelling

« Réincarnation » Film by Karl Lagerfeld

A l’occasion du défilé des Métiers d’Arts 2015 à Salzbourg, le dernier storytelling de Chanel, réalisée par Karl Lagerfeld, met en scène l’Impératrice d’Autriche Sissi et l’Empereur Franz Ferdinand, interprété par Cara Delevingne et Pharrell Williams, retraçant l’inspiration de la veste iconique de la marque.

L’histoire évoque les origines de la fameuse veste en tweed Chanel devenue symbole d’élégance à la française, inspirée d’une veste d’homme. Au cours des saisons, l’emblématique veste de la maison a souvent été réinterprétée, réinventée, modernisée et banalisée –portée avec un jean- tout en gardant ses codes d’origines. Cette veste est devenue une pièce incontournable de la garde robe féminine, au même titre que la chemise blanche ou les escarpins.

A travers ce court métrage, Karl Lagerfeld revisite l’histoire de la maison au double C, en détournant et bousculant l’Histoire, mêlant rêve et réalité, notamment avec la réincarnation de ce couple mythique en couple mixte -plus représentatif de notre société actuelle- permettant une meilleure identification.

Les portraits impériaux s’animent le temps d’une valse de minuit, s’achevant sur des pas de danse contemporains. Ce mini film semble hors du temps, où les époques et les styles se croisent et s’entre croisent.

La marque cultive et maîtrise ainsi un ensemble de codes de l’univers du luxel’amour , le rêve, le prestige, le merveilleux et le raffinement – alliant passé et présent, héritage et modernité. Tout ceci rythmé aux notes de la chanson CC the World référence à l’Impératrice Sissi et aux initiales de la Maison.

Chanel à travers les yeux de Karl Lagerfeld nous fait à nouveau rêver et construit une relation privilégiée avec ses clients en réaffirmant ses valeurs par le biais d’une stratégie de brand content innovante et magique. La maison est passée maître dans l’art du storytelling avec la réalisation de 12 minis films sur les inspirations et l’histoire de Mademoiselle Chanel à retrouver le site à la rubrique Inside Chanel.