Astier de Villatte : voyage entre poésie et rusticité

astier-de-villatte-paris

C’est en plein cœur de Paris qu’Ivan Pericoli et Benoit Astier de Villatte ont choisi de poser leurs valises pour ouvrir au public un véritable temple de la céramique. Un lieu où l’art de vivre et le savoir-faire à la française trouvent leurs lettres de noblesses. Entre fantaisie et artisanat traditionnel, la maison offre à ses visiteurs une escapade de calme et de volupté.

Le Faubourg Saint-Honoré, un quartier dont la luxueuse réputation n’est plus à faire. Et pour cause : entre les nombreuses boutiques de grandes marques de luxe qui se côtoient, on trouve également des maisons plus discrètes, mais qui gagnent tout autant à être connues. C’est au numéro 173 de la rue qu’il faut se rendre pour découvrir l’univers d’Astier de Villatte, là où l’art de la céramique est à son apogée. Etendu sur 3 étages, la boutique est une véritable invitation à la poésie et au raffinement ; le tout dans un décor à la fois chic et rustique, composé d’anciens parquets, d’un papier peint clair et de meubles au style campagnard : un pari osé !

Un univers cosy & chaleureux

Vaisselles, chandeliers, bougies mais aussi produits de beauté, ameublement et papeterie sont magnifiquement mis en valeur par des meubles aux patines vieillies et des objets classiques ou contemporains, dénichés aux quatre coins du monde. Et le monde le lui rend bien, car la maison fondée en 1996 est aujourd’hui présente à l’internationale, dans des villes comme Londres, Milan, San Francisco et Tokyo, pour partager au plus grand nombre le prestige de la céramique française. Cependant, un seul bémol est à noter sur cette belle composition : un personnel qui peut se montrer froid au regard de certains visiteurs.

Un atelier de fabrication unique

Les objets réalisés en céramique sont minutieusement confectionnés dans l’atelier de fabrication d’Astier de Villatte, situé sur le Boulevard Masséna, au sud de Paris. L’unique fabrique de céramique artisanale de la région compte une trentaine de petites mains qui façonnent la réputation de la maison jour après jour. Ils viennent du monde entier, et pour la plupart, ils ne se sont pas issus d’une formation de céramistes ; un savoir-faire particulier leur ai donc transmis, des techniques inspirées de celles de l’ancien professeur des deux fondateurs aux Beaux-Art : Georges Jeanclos.

astier-de-villatte-paris-4

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *