Quand Dior Homme s’installe dans le Triangle d’Or

image

 

La rue François 1er amène une empreinte masculine avec l’ouverture de la boutique Dior Homme. Entre un cadre épuré et des prestations exceptionnelles, visite guidée de la nouvelle boutique de nos Hommes Trendy dans l’air du temps.

On y rentre comme dans un palace avec sa marquise de verre et fer forgé. L’atmosphère est pure, blanche, la lumière illumine les moindres recoins de cet espace pensé uniquement pour l’homme, son charme et ses costumes. Les volumes sont très spatieux, on y ressent comme un souffle de modernité tout en restant sobre, mettant l’accent sur les collections du belge Kris Van Assche, le directeur artistique de la maison.

Au rez-de-chaussée, les accessoires et chaussures sont mis à l’honneur. On y retrouve la petite maroquinerie mise en avant dans des blocs de verre, du petit porte-carte Dior au porte-feuille en cuir de la dernière collection, mais également des sacs à dos et pochettes. Sur la droite, un espace plus intimiste est réservé à la chaussure, en passant de la sneaker légère aux chaussures à semelles hybrides.

C’est au premier étage que la maison française démontre une nouvelle fois son talent pour l’inédit. On y trouve bien entendu les collections du défilé, les manteaux oversize ainsi que les blazers des plus élégants. Les collections plus classiques et intemporelles sont aussi présentes avec des mailles fines et des costumes au tombé parfait.image

Un peu plus loin, dans un petit salon attenant, les joies du service « sur-mesure » vous attendent. Il vous est possible de choisir, pour certains modèles de manteaux, de costumes ou de chemises, la coupe « parfaite » et en décider la matière dans une gamme de plus de 600 tissus différents. Le maître tailleur de la maison s’occupe personnellement de vous ; 5 à 8 semaines plus tard vos produits seront prêts.

Les autres maisons n’ont qu’à bien se tenir ; la révolution de l’élégance moderne par Dior Homme est en marche.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *